Témoignages | Insertion

Dania : « En prenant part aux séances du DAHLIR, j’ai pris confiance en moi et trouvé des amies »

Publié le 22 mars 2022

Dania : « En prenant part aux séances du DAHLIR, j’ai pris confiance en moi et trouvé des amies »

Dania a 22 ans. Originaires du continent africain, sa maman et elle sont arrivées en France il y a quelques années. Elles résident actuellement au sein d’un hébergement géré par l’ANEF Puy-de-Dôme.

Après mon arrivée à l’ANEF, je me sentais seule, dans mon coin. C’était le moment de découvrir d’autres personnes, de sortir de ma zone de confort. Lorsque l’éducatrice de l’ANEF m’a parlé des séances d’activités physiques du DAHLIR, je pensais qu’on allait courir simplement…

En fait, pas du tout ! Chaque semaine, j’ai pratiqué une activité physique différente comme du volley, du handball, du basket, du tennis… Nous étions un petit groupe d’une dizaine de personnes de l’ANEF. J’ai beaucoup apprécié l’environnement, la communication : les gens étaient sympas et Adrien, le chargé d’accompagnement DAHLIR nous motivait. Il était vraiment présent avec les participants.

On commençait par un échauffement d’une vingtaine de minutes, puis on passait à du renforcement musculaire et la découverte du sport.

Petit à petit, en prenant part à ces séances j’ai pris confiance en moi et surtout trouvé des amies. Je suis devenue plus sociable et me sentais de bonne humeur. C’est une forme de bien-être que j’ai trouvé.

L’objectif est atteint, ça m’a vraiment aidé. Physiquement je me sentais bien et moralement encore mieux. J’avais aussi commencé le cycle d’activités culturelles à la rentrée 2021 mais j’ai dû arrêter car j’ai intégré une formation.

Aujourd’hui, je réalise un stage dans le domaine administratif suite au diplôme « Assistante manager » que j’ai obtenu au lycée Sidoine Apollinaire de Clermont-Ferrand.

J’ai arrêté de participer aux séances d’activités du DAHLIR et ça me manque. Je n’ai pas le temps de faire du sport pour le moment. Je voudrais trouver une activité que je puisse pratiquer en soirée, j’aimerais bien faire du fitness. Je vais en parler à Adrien. Mon objectif serait d’arriver à un équilibre où je pourrais pratiquer régulièrement une activité physique, ça me permettrait de me détendre ! 

 


Propos recueillis par Samuel Joubert