Le dispositif Handicap

Un accès égal de toutes et tous aux loisirs

Aujourd’hui encore, l’accès aux activités régulières de loisirs reste compliqué pour les enfants et adultes en situation de handicap. À titre d’exemple, il est estimé qu’1% seulement des personnes en situation de handicap ont une pratique d’activité physique régulière, contre près de 50% dans l’ensemble de la population (source : Association Rénovons le sport français – 35 recommandations – Juillet 2018).

Or, la pratique d’une activité physique et sportive, et plus largement de loisirs, constitue un facteur d’épanouissement personnel et un vecteur du vivre ensemble.

Le Dahlir Handicap investit un espace qui jusqu’alors était inoccupé. Le dispositif met en place un accompagnement individualisé, gratuit et de proximité pour aider la personne à trouver l’activité et la structure de loisirs – en milieu ordinaire – correspondant à son projet.

Pour qui ?

Le dispositif Dahlir Handicap s’adresse aux enfants, adolescents et adultes en situation de handicap qui souhaitent pratiquer une activité régulière de loisirs : sport, culture, bénévolat, centre de loisirs.

La sollicitation peut venir de la personne elle-même, d’un membre de sa famille, du référent de la structure médico-sociale ou bien encore de la structure de loisirs.

Témoignages

Le DAHLIR Handicap en quelques chiffres

353
projets sportifs, culturels et bénévoles accompagnés en 2019
146
centres de loisirs concernés par le dispositif
219
enfants accompagnés en centres de loisirs en 2020

Enjeux du dispositif Handicap

La démarche d’accompagnement du Dahlir Handicap revêt plusieurs finalités :

  • Faciliter l’accès aux activités régulières de loisirs, en milieu ordinaire, dans le cadre du projet global du futur pratiquant.
  • Favoriser une démarche d’autonomie et de développement de confiance en soi.
  • Sensibiliser les clubs et associations du territoire à l’accueil et l’inclusion.
  • Développer les liens entre la famille, la structure d’accueil de loisirs et l’établissement médico-social s’il y en a un.

Voir nos actions

Zoom sur : l'accompagnement en centre de loisirs

Depuis 2015, en Haute-Loire, la CAF, la MDPH, la DDCS et le DAHLIR coopèrent pour faciliter l’accès aux loisirs des enfants en situation de handicap et améliorer le quotidien des familles grâce au Dispositif d’Accompagnateur Supplémentaire.

Ce dispositif existe désormais également dans les départements du Puy-de-Dôme, du Cantal, de l’Allier et des Hautes-Alpes.

En savoir +

Les lieux d’accompagnement

DAHLIR Allier (03)

21 rue d'Alsace, 03200 Vichy

1-3 rue Berthelot, 03000 Moulins

DAHLIR Hautes-Alpes (05)

5 Rue des Silos, 05000 Gap

DAHLIR Cantal (15)

44 rue Paul Doumer (2ème étage), 15000 Aurillac

DAHLIR Loire (42)

5 rue Javelin-Pagnon, 42000 Saint-Étienne

DAHLIR Haute-Loire (43)

Siège social, 8 impasse du viaduc, 43700 Brives-Charensac

Halle des Sports, 1 Av. P. Mendès France, 43100 Brioude

DAHLIR Puy-de-Dôme (63)

58 rue Alexis Piron, 63000 Clermont-Ferrand

*Dans les départements de l'Allier et des Hautes-Alpes, seul le dispositif Handicap - Centre de Loisirs est présent.

Ils soutiennent le DAHLIR Handicap

DSDEN du Cantal
MDPH du Puy-de-Dôme
Conseil Départemental du Cantal
DSDEN des Hautes-Alpes
Fondation de France
DSDEN de l’Allier
DSDEN de la Loire
Caf de la Haute-Loire
Caf du Cantal
MDA
Caf des Hautes-Alpes
Conseil Départemental de Haute-Loire
Conseil Départemental du Puy-de-Dôme
Caf de l’Allier
MDPH des Hautes-Alpes
Caf du Puy-de-Dôme
DSDEN de Haute-Loire
Conseil Départemental des Hautes-Alpes
MDPH de Haute-Loire
DSDEN du Puy-de-Dôme